Android revoit le partage des données confidentielles, Yahoo! affiche sa dépendance vis-à-vis de Microsoft, Facebook reste l'éternel leader des réseaux sociaux, tandis qu'un renouveau arrive dans les locaux de Google.

Chiffres de la semaine :

11,5 % : progression du nombre d’achats en ligne observé à la fin novembre 2013. Ce chiffre traduit une chute de 50 % des résultats de l’e-commerce par rapport à ceux de l’année dernière. (Source : journaldunet)

3,54 milliards d’euros : valeur globale des paiements réalisés auprès des sites e-commerce français au cours du mois de novembre 2013. Le secteur voit ainsi sa croissance chuter à 6,1 % alors qu’elle était de 6,9 % un mois plus tôt. (Source : journaldunet)

65 % : hausse des recettes publicitaires que devrait emmagasiner YouTube pour cette année. Les bénéfices de l’entreprise devraient donc dépasser les 5,5 milliards de dollars, dont 1,96 milliard de recette nette. (Source : 01net)

Certaines données confidentielles seront accessibles sans restriction sur Android

C’est ce que Google a annoncé avec l’arrivée de la dernière version de son OS mobile, Android 4.4.2. L’utilisateur ne pourra donc plus choisir entre laisser une application accéder à ses données personnelles ou restreindre cette fonction. Les applications auront ainsi accès à certaines données confidentielles, comme la géolocalisation, lorsqu’elles le voudront. Pour Google, cette fonctionnalité aurait déjà dû apparaître sur Android 4.3, mais elle a été omise par erreur. Plus de 80 % des smartphones utilisés dans le monde tournent grâce au système d’exploitation de Google.

Une partie du chiffre d’affaires de Yahoo! proviendrait de ses revenus publicitaires partagés avec Microsoft

Yahoo! révèle à la Security Exchange Commission, l’autorité en charge de la bourse américaine, que 31 % de son chiffre d’affaires serait issu de son accord publicitaire avec Microsoft. L’entente entre les 2 entreprises permet à Bing de devenir le moteur de recherche utilisé à travers les sites Yahoo!. L'accord conclu pour une durée de 10 ans vise directement à affronter Google dans le domaine des campagnes publicitaires reposant sur les liens sponsorisés. Jusqu'à ce que Yahoo! révèle ces chiffres, l'apport de Microsoft dans ses résultats annuels était estimé à moins de 10 %.

Facebook reste le numéro un du partage social

L'étude trimestrielle réalisée par Gigya met en avant la dominance de Facebook dans le partage de contenus en ligne. La firme de Mark Zuckerberg est la plus utilisée pour la diffusion des marques, de l'éducation, des médias et des voyages sur Internet. Elle dépasse ainsi Twitter, Pinterest et LinkedIn, respectivement 2e, 3e et 4e. Pour autant, les résultats démontrent que Facebook a quelque peu reculé par rapport au précédent trimestre, mais affiche toujours de bonnes performances. Dans le commerce électronique, le réseau social est toutefois second au profit de Pinterest.

Google se tournerait vers ARM pour ses processeurs maison ?

Google envisage de fabriquer lui-même les processeurs utilisés dans son parc de serveurs. L'objectif du géant de Mountain View est d'optimiser l'interaction entre le soft et le hardware. L'agence de presse Bloomberg avance d'ores et déjà que les processeurs ARM seraient choisis en raison de leur coût énergétique moindre et de la possibilité de les modifier au gré des besoins. Bien que les processeurs ARM soient moins performants que les processeurs Intel, Google serait intéressé par cette éventualité qui lui permettrait d'améliorer le fonctionnement de ses serveurs. Du côté d’Intel, la décision du moteur de recherche aurait un impact non-négligeable, car Google fait partie de ses cinq clients les plus importants.



Google investit dans la robotique

Avec l'acquisition de Boston Dynamics, Google confirme sa volonté d'investir davantage dans la robotique. Il s'agit en effet de la 8e entreprise rachetée par Google œuvrant dans ce domaine. Boston Dynamics est connu pour ses robots quadrupèdes aptes à se déplacer sur n'importe quelle surface périlleuse. Le Pentagone fait partie de ses clients et BigDog ou Cheetah figurent entre autres parmi ses œuvres. Pour rappel, Cheetah est un robot capable de courir à une vitesse de 45,5 km/h soit un peu plus vite qu'Usain Bolt, le champion humain du sprint. Google se servirait de Boston Dynamics pour le développement de chaînes de montage automatisées, mais également pour la conception d'automates destinés à concurrencer Amazon dans le secteur de la distribution.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Blog Prediseo - Outil de référencement naturel et payant © 2013. Tous droits réservés. Prediseo est une marque communautaire déposée par la SAS ALTER ALGO au capital de 120 500€.
Top