Améliorer l'expérience utilisateur apparaît comme la nouvelle démarche des acteurs du net. Cette voie est d'ailleurs privilégiée par les moteurs de recherche ainsi que les webmasters.

Chiffres de la semaine

  • 540 millions : il s'agit du nombre d'utilisateurs actifs de Google+. Ce chiffre pourrait rapidement atteindre celui de Facebook avec la fusion de l'ensemble des services de Google dont Gmail, Maps ou encore Youtube. (Source : arobasenet)
  • Entre 23 et 25 dollars : c'est le prix unitaire désormais visé par Twitter pour son introduction en bourse. Le site de microblogging lèverait ainsi jusqu'à 2 milliards de dollars de fonds. (Source : zdnet)
  • 81,3 % : c'est la part d'Android sur le marché des smartphones, soit 204 millions d'appareils tournant sous l'OS au robot vert sur les 251 millions de terminaux mobiles vendus à travers le monde. (Source : zdnet)

Google vise à améliorer la fidélisation des client des sites e-commerce

À destination des sites marchands, Google propose son programme de certification destiné au renforcement de la fidélisation client. Disponible gratuitement, il se présente sous la forme d'un badge « Google Marchands de confiance » et s'adresse en particulier aux sites fournissant un service client de qualité ainsi qu'un délai de préparation des commandes satisfaisant. Pour l'internaute, l'utilisation d'un site disposant de ce badge est la garantie d'obtenir une assistance ou un remboursement de la part du géant américain en cas de défaut rencontré. Spartoo, Maisons du monde ainsi que Tati figurent entre autres au programme de cette certification.


Le SEO prend un nouveau virage avec les protocoles de Google

Avec 94 % de part de marché, Google se présente comme le principal moteur de recherche à séduire. Pour les sites marchands, le respect de ses protocoles garantit l'amélioration de sa visibilité ainsi que l'augmentation de son trafic et donc de son chiffre d'affaires. Ce n'est toutefois qu'en opérant des modifications régulières que le référencement naturel sera optimal. En premier lieu, le contenu doit être pertinent et plaire aux internautes sous peine d'être recalé par Panda. Ensuite, la suroptimisation doit être évitée, car un site comprenant un nombre important de mots-clés sera pénalisé par l'algorithme du moteur de recherche. Le duplicate content est, quant à lui, à proscrire au profit d'un contenu riche, quitte à rajouter des images ainsi que des vidéos. Enfin, l'expérience utilisateur doit être privilégiée, car plus un site offrira une navigation simplifiée, plus Google améliorera son référencement.


L'indexation des applications mobiles offrira une expérience utilisateur identique sur mobile et sur web

Hummingbird, le nouvel algorithme de Google, prend en charge l'interface mobile tandis qu'on assiste à une croissance du nombre de requêtes effectuées depuis un smartphone. Il n'en fallait donc pas plus pour que le géant américain envisage d'indexer le contenu des applications mobiles afin de proposer une expérience utilisateur identique sur mobile et sur web. De manière concrète, lorsqu'un contenu présent sur le web et dans une application est correctement indexé, Google suggérera de le consulter via l'application. Cette dernière doit toutefois être installée sur le mobile de l'utilisateur pour que cela soit possible. Mise à part cette condition, cette démarche assurera la pertinence des résultats de recherche portant sur les applications. Pour le moment, l'indexation des applications ne sera disponible qu'aux États-Unis.


Twitter collabore à nouveau avec Bing pour une durée de 2 ans

Signé en octobre 2009, l'accord entre Bing et Twitter vient d'être renouvelé pour une période de 2 ans. Celui-ci consiste à intégrer les tweets publics les plus pertinents dans les résultats de recherche et Bing souligne d'ailleurs qu'une personne, quelle qu'elle soit, est susceptible d'apporter son aide face à une requête. Avec sa page de recherche sociale, Bing proposait déjà aux internautes américains de consulter les tweets en temps réel, désormais ceux-ci apparaîtront également dans les résultats de recherche. Il est à noter que Google a lui aussi souhaité un accord avec le site de microblogging.


Référenceur SEO : ce qui a changé après Penguin 2.1

L'arrivée de Penguin 2.1 a radicalement modifié le mode de travail du référenceur SEO. Parmi ces changements, on peut entre autres noter que le webmaster privilégie désormais davantage le contenu du site à la recherche de backlinks et que le branding a pris la place des ancres de liens optimisées. On note également que la recherche de liens provenant de sites exposant la même thématique a remplacé la quête de backlinks issus de sites au PageRank élevé. Quant à l'interaction avec l'internaute, elle consiste à proposer un contenu attractif à destination des sites externes, et particulièrement des réseaux sociaux, afin de susciter les réactions des lecteurs et échanger des posts avec eux. Enfin, la relation client ne se résume plus au témoignage du client : il consiste désormais à solliciter les clients à aller sur Google+ pour manifester leurs impressions.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Blog Prediseo - Outil de référencement naturel et payant © 2013. Tous droits réservés. Prediseo est une marque communautaire déposée par la SAS ALTER ALGO au capital de 120 500€.
Top