Cette semaine nous nous demanderons comment rendre une campagne e-mailing captivante car si celle-ci est mal réfléchie, elle peut finir par importuner vos clients. A la une également, Google s'attaque aux sites web à gros volumes.

Actualité

Google surveille les sites mettant en ligne un gros volume de pages d'un seul coup

Un journal souhaite mettre en ligne 200.000 pages d'archives. Faut-il le faire d'un seul coup ou par paquets ? Dans une réponse en vidéo, Matt Cutts a répondu à cette question.
Il explique que quand un site publie en une seule fois des centaines de milliers de pages, une alerte est déclenchée et une analyse manuelle est effectuée par son équipe. Pour lui, il est extrêmement rare qu'un site internet puisse publier autant de contenus qui soient inédits et de qualité.

E-mailing : 5 conseils pour des objets captivants

On se demande souvent comment optimiser l’objet des campagnes d'e-mailing pour maximiser le taux d’ouverture. Il y a de multiples astuces et méthodes, mais le plus important est d'attirer l'attention des destinataires. Découvrez dans cet article 5 conseils pour atteindre ce but.
1. Mettez en avant les bénéfices que vos destinataires pourront en tirer.
2. Pour augmenter l'impact de votre objet de campagne, faites appelle aux émotions de vos lecteurs.
3. Soyez concret et précis dans vos propos. Les sujets généraux ne sont pas attractifs. 
4. Commencez votre sujet avec “comment”. Cela pique la curiosité et met en avant le bénéfice de l'objet.
5. Écrivez de manière à ce que vos clients comprennent donc pas de terme trop pointu ou inutile.

Désinformation, manipulation… Le public est-il son propre bourreau?

A l'heure de la surconsommation (d'information), nous sommes assaillis de données. Un accès illimité à l'information peut plaire mais elle peut aussi noyer, pire encore si les données sont fausses !
Dans son ouvrage, Julien Lecomte pose la question "Médias : à quoi peut-on se fier ?". L'auteur passe en revue les différents travers des médias d’information et évoque aussi le rôle non négligeable du public. Cet article fera un parallèle entre cet ouvrage et l'affaire des poseurs de bombes de Boston et son fiasco médiatique.


Le QR Code : efficace mais compliqué

Pour rappel le QR Code (pour Quick Response) est un code-barres particulier qui permet de stocker plus d'informations qu'un code à barres basique et surtout des données directement reconnues par des applications connectées. Il peut être décodé rapidement par un lecteur de code-barres, un smartphone ou une webcam.
En France, 56% de la population possède un smartphone ce qui représente une cible importante d'autant que le taux de connaissance des QR Codes s'élève à 89% et leur taux d'utilisation à 53%. C'est pourquoi nous pouvons le retrouver dans la plupart des campagnes de marketing relationnel. Il est donc très efficace mais a condition qu'il permet d'accéder à plus d'informations.

Etude

Les TIC au service de l'innovation ?

L'étude réalisée par le Cigref français et le Cefrio canadien met en lien l'innovation et l'utilisation des TIC. Selon elle 1/3 des entreprises auraient réalisé une innovation majeure en 2012 et les TIC (Technologies de l'Information et de la Communication) joueraient un rôle dans cette activité. Et plus une entreprise fait usage d'une TIC, plus elle est innovante. Pour avancer ceci, l'étude compare l'intensité d'utilisation de ces technologies par rapport à celle d'innovation au sein des entreprises sondées. Pour celles-ci, les TIC permettent notamment de travailler sur la contrainte du temps.

Le Drive et le Clic'n Collect séduisent

Selon une étude menée par Xerfi, en 2012 70% des 90 principales enseignes françaises de grande distribution avaient leurs propres sites marchands. Elles ont ensuite adapté leurs offres en les diversifiant comme avec les services de drive (ou livraison à domicile) et retrait en magasin. De plus le nombre de points de click & collect (programme d'installation interactif permettant d'installer et de connecter un produit) est désormais supérieur à 2100 unités. Cet article reprend et analyse les points importants de l'étude.

Chiffres de la semaine

50 milliards : c'est le nombre d'appareils qui seraient connectés à Internet d'ici 2020, contre environ 1 milliard aujourd'hui. (source : journaldunet.com)

25% : c'est le taux des transactions commerciales en ligne réalisées depuis un mobile d'ici 5 ans. Soit un chiffre d'affaires de 108 milliards de dollars, non compris les ventes dans les secteurs du voyage et des billets de spectacle. 60% se feront depuis une tablette. (source : mashable.com)

63% : c'est le taux de professionnels questionnés qui prévoyent d'augmenter leur budget de brand marketing en 2013. 69% investiront plus dans le mobile, et 64% feront le forcing sur la publicité vidéo. (source : clickz.com)

1 commentaires:

  1. la réaction de l'équipe de Matt Cutts est tout à fait justifiée, plus le volume à publier est important, plus la marge d'erreur augmente

    RépondreSupprimer

 
Blog Prediseo - Outil de référencement naturel et payant © 2013. Tous droits réservés. Prediseo est une marque communautaire déposée par la SAS ALTER ALGO au capital de 120 500€.
Top